Your Article has been successfully published.
Marketing Digital Marketing 1078 1 2

Le Bad Buzz dans le marketing

Par définition, un bad buzz est un phénomène de « bouche à oreille » négatif qui se déroule généralement essentiellement sur Internet et qui est le plus souvent subi ou provoqué par une action initiale de la marque. Désormais, l’audience initiale des bad buzz est générée sur les réseaux sociaux, mais ils peuvent dans certains cas générer également des reprises sur les médias traditionnels.

Les sources de bad buzz sont nombreuses et variées. Le bad buzz peut être une action de marketing viral qui est peu appréciée ou détournée par les internautes, être lié à une annonce de la marque ou organisation créant la polémique ( l’annonce de licenciements) ou être provoqué par une maladresse dans la communication de la marque .

Il peut également s’agir des conséquences d’un dysfonctionnement ou du résultat d’une action entreprise par un individu mécontent d’une marque ou entreprise.

Dans certains cas, le bad buzz peut être provoqué volontairement par la marque dans une logique de faux bad buzz.

Le badbuzz est une technique de vuralisation d'un produit/service et les marques le savent : Cas de H&M

 

H&M s'est attiré les foudres de nombre d'internautes en faisant poser un petit garçon noir vétu d'un sweat-shirt à message : «Le singe le plus cool de la jungle».

H&M se trouve depuis dimanche au cœur d'une polémique sur les réseaux sociaux. À l'occasion du lancement de sa nouvelle collection pour les jeunes garçons, le géant du prêt-à-porter a mis en ligne, sur son site au Royaume-Uni, la photo d'un petit garçon noir portant une inscription jugée raciste sur son sweat-shirt: «Coolest monkey in the jungle». Traduction: «Le singe le plus cool de la jungle».

Contacté par Le Figaro lundi matin, le groupe suédois a présenté ses excuses face à la colère des internautes: «Nous sommes sincèrement navrés que cette image ait pu être perçue comme une offense». Le visuel controversé a été retiré du site britannique et de «tous les canaux de communication» de la marque. seule subsiste une photo du sweat-shirt non porté. Lundi matin, le groupe n'avait encore publié aucun communiqué officiel sur le sujet, ni sur son site, ni sur son compte Twitter.


C'est la mannequin et blogueuse Stéphanie Yeboah qui, la première, a dénoncé la photo sur son compte Twitter. «Qui a eu l'idée chez H&M de faire porter à un petit garçon noir un sweat-shirt où il est écrit «le singe le plus cool de la jungle»?». Son post a déjà été partagé plus de 13.000 fois et a été liké pas moins de 15.500 fois, gagnant une ampleur internationale et suscitant au passage de nombreuses réactions de la part des utilisateurs. Si beaucoup se disent choqués, d'autres comme le frontiste Jean Messiha dénoncent l'hystérie de la toile, et certains vont jusqu'à évoquer une provocation volontaire de la part de la marque.

 

A votre avis, volontaire ou pas? Et le Bad Buzz comme outil marketing, dangereux ou pas?

Published on 16.1.2018
Updated on 16.1.2018

Author

author_picture

× You should join the community to follow members.

Share this Article on Social Media

2 Like

Liker Liker

1 Comment

You are not logged in. Please sign in to leave a comment.
commentWriter_picture

Entrepreneur

Cameroon

Pour ma part je dirais que c'est un couteau à double trachant s'il s'avère que cela émane d'une volonté de la marque. la question qu'on doit se poser c'est biensur la suivante : quelle est la véritable cible de cette marque? si la cible c'est les racistes, alors le badbuzz aura les effets escomptés, mais si au contraire c'est les anti-raciaux je dirais que c'est mal parti.

0
18.1.2018
20:05

More Articles from Mica Ebo'o